segunda-feira, dezembro 26, 2016

As fotos redescobertas. Festa no Régine's Club de Paris. Lançamento de "Lady Chatterley's Lover" 1980. Com a presença de Sylvia Kristel, Dalida, Régine, Marisa Berenson e Just Jaeckin

Adaptação do romance escrito por D.H. Lawrence, aqui com a carga erótica acentuada, sobre a bela e nobre Lady Chatterley. Depois que o marido descobre ter ficado impotente, Chatterley fica dividida entre o amor que ainda sente por ele e seus desejos físicas. O marido logo percebe tanto a tristeza quanto a carência da esposa. E assim consente que Lady Chatterley possa encontrar outras maneiras de satisfazer suas necessidades carnais.
**
1981 Hotel Caesar Park , Suite Imperial, Rua Augusta. Pergunto a deslumbrante Sylvia Kristel como fora a festa de estréia em Paris. Ela me responde: "Ah, foi na boate da minha grande amiga Régine e tinha gente incrivel como a Marisa (Berenson) que amo e a espetacular Dalida. Fiquei emocionada em conhecer pessoalmente a Dalida, para mim a maior cantora da França. Ela é amiga da Régine, que a convenceu a vir na minha festa". Pergunto mais sobre Dalida, sobre esse encontro: "Ela me disse palavras carinhosas e encorajadoras, me apaixonei por ela. ´Dalida é uma mulher muito profunda e secreta. Seu olhar transmite amor e ternura".
Hoje 37 anos depois encontro estas imagens, e a historinha me volta logo a cabeça. Sylvia e Dalida já se foram e viraram lendas. 








https://www.youtube.com/watch?v=BWrpPKAgsKE

**



3 comentários:

  1. ‎Thierry Savona‎ para DALIDA OFFICIEL
    9 h ·
    Depuis quelques jours nous recevons régulièrement des mails qui nous adressent des copies de textes diffusés sur différentes pages consacrées à Dalida ou forums, des personnes qui se prétendent admirateurs de Dalida et qui se font une joie et le mot n'est pas faible, de publier soit des articles négatifs sur le film soit de faire des commentaires désobligeants sur le classement du film !
    Pour répondre aux détracteurs et aux soucieux des nombres d'entrées :
    Aujourd'hui le film fonctionne toujours très bien et reste toujours bien placé dans les classements !
    N'oublions pas qu'il y a 12 ans Dalida avait déjà fait l’objet d’un biopic, bien avant toutes celles qui l'ont précédé, et qui avait remporté un vif succès à ce moment là, diffusé dans une multitude de pays !
    Aujourd'hui, depuis plusieurs mois, Dalida est partout et fait la Une!
    Même à l'occasion des précédente bioptic jamais on avait autant célébrer un artiste de cette façon.
    Alors je vais devoir me répéter,
    Le film continue d'y contribuer. C'est ce qu'il faut retenir et nous continuons de travailler pour cela.
    Depuis 1956, soit 61 ans après, Dalida est toujours d'actualité. Peu importent les chiffres d'entrées, ou de ventes pour une compilation, nous laissons cela à d'autres qui n'ont que ca à penser.
    Le film fonctionne auprès du public et les critiques positives sont largement majoritaires, c'est ce que nous voulons retenir.
    Lisa Azuelos a fait un excellent travail, nous devons la remercier ainsi que tous ceux qui ont œuvré pour ce film.
    C'est de cela dont nous devons être fiers, si nous sommes de vrais admirateurs, et non pas être obnubilés par des chiffres et des remarques qui ne servent à rien et à desservir Dalida..
    Dalida est toujours là et, personnellement, c'est ce qui me rend heureux et extrêmement fier pour elle, pour son travail et ce qu'elle nous a laissé.
    Si le ciel n'est pas vide, elle doit voir ce qui se passe et doit être heureuse et fière de ce qu’elle a accompli mais aussi de nous, de nous savoir réunis autour d'elle en "guerrier", comme elle nous l'avait demandé… et ce groupe est uniquement là pour ça ! (et comme je le répète souvent : A bon entendeur... certains, doivent être sourds...)
    Bien amicalement à vous tous et bon weekend.

    ResponderExcluir